La tempête Ciara

La tempête Ciara a touché notre pays hier dimanche 09 février et durant cette nuit. Depuis vendredi déjà, l’IRM avait lancé des avertissements officiels, tout d’abord de niveau jaune (max. 48h à l’avance), et ensuite en phase avec notre procédure, de niveau orange (mx. 24h à l’avance). Ce lundi, un avertissement pour le vent est toujours de mise, mais de niveau jaune. Un code jaune est toujours en vigueur aujourd’hui pour les précipitations et les fortes marées (en collaboration avec les Autorités flamandes). 

Nous avons enregistré des pointes maximales du vent jusque 115 km/h à Middelkerke. De fortes averses accompagnées d’orages se sont également produites localement. Il n’est pas exclu que des pointes de vent encore plus élevées se soient produites sous ces orages. Le réseau anémométrique de l’IRM compte 28 stations. Nous n’avons donc pas la possibilité de mesurer le vent dans chaque village. Un total de précipitations de 26 mm a été mesuré en quelques heures à Deurne, et 25 mm à Buzenol. Dans le réseau climatologique de l'IRM, les stations de Bièvre, Rance (Sivry), Sugny, Awirs et Westmalle ont enregistré un total de précipitations entre dimanche 08h et ce matin 08, respectivement de 32,9 mm, 32,5 mm, 31,2 mm, 30,3 mm et 29,0 mm.

Image radar du dimanche 9 février à 23h UTC.

Image radar du dimanche 9 février à 23h UTC.

La tempête s’est développée au-dessus de l’Océan Atlantique en interaction avec un fort courant Jet et se caractérisait par un champ de vent très étendu au-dessus de l'Europe occidentale et du nord-ouest, ce qui signifie que la prévisibilité était considérable. Dans les eaux belges de la Mer du Nord, des vents de force d’au moins 9 Bft ont été mesurés, faisant de cette dépression une tempête officielle.

Prévision de la couverture nuageuse de ce dimanche 9 février à 12h UTC (source : ECMWF).

Prévision de la couverture nuageuse de ce dimanche 9 février à 12h UTC (source : ECMWF).

Le courant Jet qui a créé cette tempête se composait de vents jusqu’à 400 km/h, à 10 km d’altitude. Le courant Jet se comporte comme un aspirateur géant qui peut parfois creuser de profondes zones de basse pression, jusqu’à créer des dépressions de tempête. Plus les vents présents dans le courant Jet sont forts, plus il y aura de chances de rencontrer de fortes tempêtes.

Pression atmosphérique au niveau de la mer du dimanche 9 février à 12h UTC (source : ECMWF).

Pression atmosphérique au niveau de la mer du dimanche 9 février à 12h UTC (source : ECMWF).