Climatologie générale

Normales climatiques à Uccle

Que sont les normales ?

La normale climatique correspond à une valeur moyenne sur une période de 30 ans (par exemple, du 1 janvier 1991 au 31 décembre 2020). Ces valeurs moyennes sur une longue période (ou « normales ») sont notamment utilisées dans les bilans climatologiques. Elles sont aussi utiles comme outil d’aide à la décision pour les autorités publiques et les secteurs d’activités particulièrement sensibles au climat (énergie, ressources en eau, agriculture, tourisme…).

Tous les dix ans, l’IRM calcule les nouvelles normales pour les principales variables du climat (température, quantité de précipitation, durée d’insolation, vitesse du vent, pression atmosphérique…) ainsi que pour une série d'indices, comme par exemple le nombre de jours d’été. Cette actualisation est définie au niveau international par l’Organisation Météorologique Mondiale.

Depuis 2021, la période de référence 1991-2020 remplace donc la période de référence précédente 1981-2010. Une telle fréquence d’actualisation permet de tenir compte des changements climatiques en cours.

Comment ces normales sont-elles calculées ?

Pour le calcul des normales climatiques, nous utilisons une série complète d'observations validées pour la période concernée. Pour une variable donnée (par exemple, la température moyenne), les valeurs mensuelles, saisonnières et annuelles sont calculées sur base des observations quotidiennes et ce pour chaque année de la période de 30 ans. Enfin, ces valeurs sont moyennées de manière à obtenir les normales climatiques sur une base mensuelle, saisonnière et annuelle (appelées respectivement les normales mensuelles, les normales saisonnières et les normales annuelles).

Les valeurs normales varient-elles beaucoup ?

Outre les tendances à long terme, ces valeurs normales sont utiles pour illustrer à quel point le climat en Belgique change.

Les normales mensuelles, saisonnières et annuelles peuvent être comparées pour les quatre différentes périodes de 30 ans: 1961-1990, 1971-2000, 1981-2010 et 1991-2020. Lorsque l’on compare la météo moyenne pour la période 1991-2020 avec la météo moyenne pour la période 1961-1990, on constate que le climat belge est en train de changer.

Le changement climatique se remarque surtout au niveau des températures. Par exemple, une des figures ci-dessus montre l'évolution de la température moyenne annuelle à Uccle depuis 1833 ainsi que les quatre dernières valeurs normales depuis 1961 (lignes horizontales roses et rouges). Il est clair que depuis les années 1970, la température moyenne à Uccle n'a cessé d'augmenter, avec un réchauffement moyen de 1,2 °C aujourd'hui par rapport à 1961-1990.

L'augmentation de la température moyenne pour la nouvelle période de normales 1991-2020 par rapport à 1961-1990 est la plus forte au printemps (1,5 °C) et la plus faible à l'automne (0,8 °C).

Le changement climatique se reflète également dans les conditions météorologiques extrêmes. Par exemple, au cours des 30 dernières années, il y a eu en moyenne 13 jours de gel de moins par rapport à la période 1961-1990. Outre la température minimale, la température maximale à Uccle a également augmenté de manière significative. Au cours de la période 1961-1990, il y avait en moyenne 20 jours d'été par an, alors qu'il y en a maintenant en moyenne 30. Le nombre de jours de chaleur a également augmenté, passant d'une moyenne de 2 jours de chaleur par an pour la période 1961-1990 à une moyenne de 5 jours de chaleur pour la nouvelle période de référence.

Enfin, il y a eu une nette augmentation du nombre d'heures d'insolation depuis les années 1980. Au cours des 30 dernières années, la durée d'ensoleillement a augmenté de 94 heures à Uccle par rapport à la période 1961-1990, dont plus de la moitié de l'augmentation a eu lieu depuis la période 1981-2010. Cette augmentation de l'énergie solaire atteignant la surface de la Terre est en partie due à une amélioration de la qualité de l'air dans nos régions, grâce aux efforts de réduction des émissions de polluants atmosphériques.

Des informations plus détaillées sur l'évolution de ces paramètres et d'autres paramètres climatiques peuvent être trouvées dans notre rapport climatique 2020.

Cookies enregistrés